Paroles en OR: « De l’exhortation mutuelle au bien » extrait de L’accès au mystère

0 136

Suivez fidèlement la voie tracée par le Prophète et n’innovez point.
Obéissez et ne transgressez point.
Unifiez Allah [1] et n’associez point.
Voyez le vrai comme pur et ne calomniez pas.
Reconnaissez le vrai et ne doutez point.
Patientez et ne vous impatientez point.
Demeurez fermes.
Attendez, guettez et ne désespérez point.
Soyez frères et non ennemis.
Réunissez-vous autour de l’obéissance à Allah et à Son Prophète sans jamais vous
désunir.
Aimez-vous les uns les autres et ne vous haïssez point.
Purifiez-vous des péchés. Ne les laissez pas vous souiller. Ne vous y vautrez point, mais
parez-vous de l’obéissance à votre Seigneur.


Ne vous éloignez point de Sa porte. Ne tournez point votre attention de Lui.
Ne remettez point le repentir à plus tard. Et ne vous lassez point de vous excuser auprès de
votre Créateur, de jour comme de nuit ; car peut-être vous sera-t-il fait miséricorde et
accéderez-vous ainsi à la félicité. Peut-être serez-vous éloigné du feu et vous réjouirez-vous
dans le Paradis. Peut-être parviendrez-vous à Allah et vous trouverez-vous éternellement occupés aux délicieux loisirs, en compagnie de « vierges » (paradisiaques) dans la demeure de
la Paix juchés sur des montures augustes, vous serez réjouis par les houris, les parfums et les
voix des esclaves chanteuses. Vous serez élevés auprès des Prophètes, des véridiques, des
martyrs et des pieux.

[1] Wahidû : littéralement, unifiez


[2] Il ne faut pas en rester à la lettre de ces descriptions du Paradis (même s’il faut aussi les accepter dans leur
littéralité). D’ailleurs, la fin de ce discours mentionne une hiérarchie d’êtres, rappelée dans le Coran et qui
devrait retenir notre attention, car il s’agit bien d’une énumération de catégories initiatiques. Signalons sur ce
dernier point que le mot « martyr » signifie également « témoin » et que le mot salih qui est usuellement traduit
par « pieux » indique par son étymologie les sens de « réparer, arranger, rétablir » et aussi « être apte à » ou de
« qualification » plutôt que le seul sens « moral » et strictement « religieux », d’homme « pieux ». Ce mot se
retrouve aussi dans l’expression coranique al-‘amâl as-saliha traduite par « œuvres pies » et qui serait mieux
rendue du point de vue initiatique, par les « œuvres de réintégration ».
Ces actions sont dans le Coran indissociables de la foi. Le mot foi (iman) vient de la racine A.M.N qui indique la
sécurité, la stabilité et la confiance, lesquelles ne sont véritablement communiquées que par la certitude, c’est-à-
dire la Connaissance effective.

ABD AL QADIR AL JILANI

Extrait de « L’accès au mystère Al Jilani »
0%
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.