Mawalana Cheikh Ibrahim Niass l’exemple à suivre pendant et après le ramadan

0 172

Il était naturellement généreux, avant et pendant le Ramadan. Baye observait scrupuleusement le jeûne et le recommandait à ses disciples le mois béni de Ramadan était son mois préféré. Il passait presque tout le Ramadan à Kaolack. Tôt le matin, il se retirait chez lui pour la lecture du Saint Coran. Il y restait jusqu’à14h. Il sortait pour aller diriger la prière à la mosquée, avant de continuer à lire le Saint Coran. Il ne ressortait que pour la prière de «Takoussaan». Après quoi, Ramadan oblige, il commençait, avec les talibés, le «Wazifa». Il restait à la mosquée jusqu’à la rupture du jeûne et la fin de la prière de «Timis». C’est à ce moment qu’il retournait chez lui pour préparer le «Nafila». Tout ce qu’il lisait le matin, il le récitait le soir. Baye était très méthodique. Le faisait des «Nafila», tous les jours et encore plus pendant le mois béni de Ramadan. Et il s’appliquait à le faire comme le recommandait le Prophète (Psl). Sa passion, c’était de réciter tout le Saint Coran. D’ailleurs, cela se perpétue jusqu’à présent à Medina Baye

0%
Laisser un commentaire