Les bienfaits du zikr: Les maladies cachées du cœur ne peuvent être guéries que
par la constance dans le zikr. Et rien ne peut atténuer les pensées sataniques, autre que le zikr

0 879

Il est dit dans le livre Châhiati samâ’i: « Le
serviteur n’accédera au royaume de Dieu que s’ il tient celui-ci en véritable estime et convoitise, et les voiles ne se déchireront qu’il ne s’ adonne constamment au zikr.

Les maladies cachées du cœur ne peuvent être guéries que par la constance dans le zikr. Et rien ne peut atténuer les pensées sataniques, autre que le zikr. Les convoitises futiles, ainsi que les difficultés de ce monde de même que la terreur, ne peuvent être anéanties que par le zikr.

Si les convoitises utopiques ainsi que la peur se superposent pour un serviteur, qu’il sache bien que c’est là le résultat de sa négligence envers son seigneur, et qu’il n’en rende responsable que lui, tout seul, sachant voir là les conséquences de son abandon de Dieu. Que celui qui désire donc perdurer dans le bonheur soit perpétuel dans la pratique du zikr.

Extrait de Kashi Al Albass An Faydati Khatmil Aboul Abass de Mawlana Cheikh Ibrahim Niass

0%
Laisser un commentaire