Leçon du jour: Kashfu Nûrâni » Le dévoilement lumineux. » Diawahir rassa-il » de Cheikh Ibrahim Niasse

0 84

Gloire à Allah. Paix et salut sur celui après qui il n’y a plus de prophète.
De kaolack, 13 Safar 1361H
Voici un conseil du père au fils vertueux, Mouhamadou Lamine ; conseil prodigué par le Cheikh, qu’Allah le préserve.
Je recommande, après la crainte d’Allah, à mon frère et fils spirituel, Lamine fils de Muhammad Djakani Tidjâni, être attentif envers Allah à chaque souffle, et de consacrer toujours les organes extérieures à l’agrément d’Allah, sans relâcher l’attachement du cœur à Sa majesté. Je lui recommande aussi l’amour du Prophète qui s’acquiert par son rappel constant et les prières sur lui, par la Salatul Fatihi et le psalmodie de ses éloges.
Puisque nous partageons la même source, le plus avantageux pour toi est de psalmodier mes panégyriques sur le Prophète, quand bien même les poèmes des autres seraient plus élevés et plus prestigieux que les miens. Il faut témoigner des grâces d’Allah, se montrer en permanence reconnaissant envers Lui, pour ce vers quoi Il t’a guidé : « Le profit est sûr et certain ; il peut être manifeste ou caché »

BAYE NIASS REK: AIMER ET SERVIR CHEIKH IBRAHIM NIASS

BAYE NIASS REK

0%
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.