« Une Fayda te viendra en- tre les mains en vérité et sans aucun doute, et si un autre que toi prétend la détenir en ses mains, ce ne sera là que mensonge ; mais tu verras à ton égard de la méchanceté telle que tous tes prédécesseurs n’en ont ja- mais vu. »

0 35

Je dis : Un grand maître, connaissant et grand guide du nom de
Seydi Abdallah Ben El hadj Al Alawî m’a dit : « Une Fayda te viendra en-
tre les mains en vérité et sans aucun doute, et si un autre que toi prétend
la détenir en ses mains, ce ne sera là que mensonge ; mais tu verras à
ton égard de la méchanceté telle que tous tes prédécesseurs n’en ont ja-
mais vu. »
Il me dit toujours : « Tu es le plus grand homme de la voie Tijânia en tout
temps. » Et il me dit d’autres choses encore que ma plume ne pourrait
rapporter, par humilité. Son propos atteste de la confiance qu’il voue à
son seigneur et à ce serviteur. Il se peut bien qu’il ait vu en moi une autre
manifestation encore. Et je ne suis quant à moi qu’un humble serviteur
qui a offensé son seigneur et qui se trouve dans le péché.
Quelqu’un atteste que la Fayda dont parlait le maître connaissant de
Dieu est arrivée, en ce temps-ci et tous s’accordent à dire que celui là est
un grand saint aux yeux de Dieu et qu’il est uni à son seigneur ; qu’il a
traversé les océans de valeur du prophète, (saw) et qu’il s’est coiffé du
plus pur turban des secrets de Cheikh Ahmad At-tijânî ; Mouhammad ben
Cheikh Ahmad ben Cheikh Mouhammad Al Moulâqab, (ra).
Parmi eux, on peut citer un grand et éminent savant, possesseur de
saints secrets ; à la haute station et successeur de ses prédécesseurs ;
Mouhammd ’Abdourahmane ben el Haj Al alawî. Toujours parmi eux ; un
connaissant réputé ; lune radieuse ; grand guide et pierre philosophale
dont nul ne conteste la sainteté de par sa gnose immense ; sa pureté ;
ses références et son érudition, Mouhammad ben Cheikh Ahmad ben
Cheikh Mouhammad Al Hâfedh. De même, les deux grands guides et réfé-
rences les plus réputées ; les deux successeurs de Cheikh ; Mouhammad
Sa’îd ben Cheikh Ahmad ben Cheikh Mouhammad Al Hâfedh et Cheikh
Mouhammad Lamine ben Ahmad ben Mouhammad, très estimé dans la
voie. Ceux-ci n’ont pas apporté d’éclaircissement comme les autres, mais
ont témoigné de l’authenticité de ce qu’ils pratiquent ; ont glorifié Dieu de
ce qu’ils ont obtenu de la Fayda et nous ont irradiés, par les effets de
leurs prières, de toutes impulsions. Qu’Allah nous gratifie des bienfaits de
leurs prières.

Extrait de Kashiful Albass an Faydati khatmil Aboul Abass Chapitre 4

0%
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.