Sagesse du jour: La tariqa Tijanya – Une voie qu’on quittera jamais, un chemin qu’on a tous pris et qu’on ne quittera jusqu’à la consommation des siècles(Partie 3 et fin)

0 47

Cheikh Tijan dit à sidi Ali Harazem : « wa qasiyatoul fatihi lima ouqlika aboul ilahiya la mat qala fihi lil aqli... Les
bienfaits reposant sur la Salatoul fatiha, sont des choses émanant de Dieu, nul ne peut estimer cette énorme valeur. »

D’après Cheikh
Tijane : « fa law qadarta minata eulf oumatin fi kouli oumatin
minata eulf qabila wa fi kouli qabilati minata eulf rajoul wa acha koulou wahidin min houm fi yawmin eulfou salatin ala nabi SAW min ghayrihi salatoul fatihi lima ouqlika wa jouni ha sababou hazihizi al oumam koula ha fi moudata azitimi koulaha fi hazihil azkari koula ha ma laqiqou koula houm sawaban mara wahidan min fatihi lima ouqlika..
..

Salat Fatihi est un acte Divin (c’est-à-dire une grâce Divine) qui ne laisse pas de place à la raison
humaine. S’il y avait 100.000 communautés, et que chacune soit composée de 100.000 tribus et que chaque tribu soit composée de 100.000 hommes et que, chacun de ces hommes vive 100.000 ans et récitent chaque jour 100.000 prières sur le prophète autre que Salat Fatihi, et qu’on rassemble toute la récompense de ces communautés durant toute cette période, ils n’arriveraient pas à la récompense de l’évocation d’une seule Salat Fatihi. 

Ne la dément pas et ne la critique pas car la grâce est détenue par Allah et II
la donne à qui II veut, et Sa grâce sort du cercle des normes et il te suffit
Sa parole qui dit : 
« Et II crée ce que vous ne savez pas. » (S 16, V8) ». Qu’est ce que la Salatoul Fatiha alors d’après cette citation ?

Nous rapporte toujours Cheikh Tijane : « lam radartou lakoum haqihatan wahidatan min haqayaqil fatihi lima ouqlika la altouhou akbaran Aanrifina bi qabli... Si je révélais n’est ce reste qu’une seule valeur de la Salatoul Fatiha, seuls ceux qui connaissent dieu seront les premiers à être convaincu que je suis un modèle ».

« Allouhouma salli ala Seydina mouhamad : Dieu
prie sur le Prophète Mouhamed. Est-ce une prière, ou une demande ? Quand on est en position inférieure on prie, mais quand on se situe en position supérieur, on ordonne. C’est pour cela on demande à Allah de prier sur le Prophète Mohamed PSL. »

ZAHIR :

« Al fatihi lima ouqlika : celui qui a ouvert ce qui était clos. On comprend à travers
cela que Notre Prophète a ré ouvert cette liste de Prophète qu’on avait fermées
depuis Anabi insa Jesus. Après Jesus il y’a pas eu d’autres Prophètes à part
Mohamed PSL.

« wal hatimi li ma sabaq : Il (le Prophète) est celui qui a clos ce qui étais ouvert. On Comprend
aussi à travers cela que la liste de Prophète ouverte depuis Adama est close
par Notre vénéré Prophète Mouhamed SAW.

BATIN : 

« fatihi lima ouqlika : Ce qui était vraiment clos c’est l’origine de Dieu, Un élément originel clos dont personne ne connaissait encore
Après la création de HAQATOUL MOUHAMADIYA on a ouvert ce qui était clos c’est-à-dire le KEUNZ originel d’Allah. »

« wal hatimi lima sabaq : ce qui vient de Dieu n’est rien d’autre que le HAQIQATOUL MOUHAMADIYA, tout ce que peut venir après cela n’est rien d’autre qu’un élément de transformation à partir de la matière première originelle de Mohamed. Donc il a clos ce qui était ouvert car tout ce qui vient de Dieu, Mohamed l’entoure car il est la base de toute créature sur terre ».

« naciril haq bil haq : le soutien de la Vérité par la Vérité.

Hors s’il y’a déjà une vérité comment peut-on apporter une autre vérité pour soutenir celle qui est déjà là ? y’a-t-il de
degré de vérité. Comment une vérité peut primer sur une autre ?

« wal hadi ila siratikal mustaqim : et le guide sur Ton droit chemin. 

Quelle est sa différence sur celle citée dans la fatiha « ihdina siratal moustaqim » ?

« Haq hadrihi wa miq darahil azim : selon sa valeur et à la mesure de son
immense dignité. »

Viens alors la notion de valeur, qui connait la valeur du Prophète Mohamed PSL ? Par exemple si on soulève un objet lourd à coté. Et l’on demande sa masse,  on peut pas avancer une mesure ex nihilo. Pour être franche, ou si on ne connait pas la valeur de cet élément même, on peut juste répondre comme l’a fait la Salatoul Fatiha, « selon sa valeur ». On prie sur lui selon
sa juste valeur, on ne peut pas estimer sa valeur alors, on prie à sa juste
Valeur, le Prophète Mohamed PSL.

Quoi qu’il arrive, Seul Baye Niass est le détenteur de l’ultime secret de la Salatoul Fatiha.

Fin….

0%
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.