Leçon du jour: Le premier devoir qui incombe au mukallaf

0 136

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très
Miséricordieux.
Louange à Allah, le Seigneur de l’Univers. Que les
bénédictions d’Allah et la paix soient accordées à notre maître
Muhammad, le Sceau des prophètes et l’Imam des messagers.


Le premier devoir qui incombe au mukallaf est l’assainissement de sa foi. Vient ensuite l’apprentissage de ce
qui lui permet d’accomplir correctement ses obligations
individuelles, telles les règles se rapportant à la salaat,
à la pureté rituelle et au jeûne.

Le « mukallaf » est l’individu qui est légalement responsable de ses actes devant Allah, c’est-à-dire toute personne qui a atteint la maturité sexuelle et qui est saine d’esprit. Notre
emploi du mot « fidèle » dans l’ensemble du texte se rapporte au
musulman qui présente ces deux caractéristiques.

La salaat est la prière rituelle des musulmans constituée de postures et de paroles. Nous avons préféré conserver le terme arabe pour différencier la prière rituelle de l’invocation (du‘aa’) et
de l’évocation (dhikr) qui renvoient également au concept de
« prière » dans la langue française.

Il doit veiller à respecter les limites imposées par Allah, à faire ce qu’Il lui a ordonné, à s’abstenir de ce qu’Il lui a
interdit et à se repentir envers Lui (que Sa gloire soit exaltée) avant que Sa colère ne s’abatte sur lui.

0%
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.