Paroles en or: TRENTE QUATRIÈME LETTRE DES OUVERTURES (Diawahirou Rassa-il)

73

TRENTE QUATRIÈME LETTRE DES OUVERTURES
Dénommée lettre de l’acceptation et de la foi sur le point concernant le projet Apollo.
C’est celle qui complète les ouvertures et nous demandons à Allah de la rendre parfaite.
Textuellement:
Louanges à Dieu, le premier et le dernier, l’apparent et le caché, et c’est lui l’omniscient; le vivant et l’absolu; le très haut et l’infini; qui n’a pas engendré; qui n’a pas été engendré et à qui nul n’est égal; le singulier, et celui de qui dépend toute la création.
Et il est très haut, et au-delà de toute comparaison; rien ne lui ressemble et il est l’audient, le voyant. A lui on ne demande nul compte de ses actions et c’est plutôt à eux que l’on demande des comptes.
Il a suscité par sa puissance; son omniscience; sa sagesse et sa volonté l’homme et l’a établi comme son successeur. Et il a esquissé l’univers, et fait savoir à l’homme ce qu’il ne savait pas, d’une science perpétuelle, allant se renouvelant; « Dis Mon Dieu, augmente ma connaissance ». « Et ils ne cernent de sa science que ce qu’il désire. » Et il est au-dessus de tous les savants, lui, l’omniscient. Il a appris à Adam tous les noms et ce qu’il lui a fait en plus savoir. Nous le louons et le remercions, qui a montré la vérité étant vérité; nous accordant de le suivre; et le mensonge étant futilité et nous accordant de nous en méfier. Et il est le premier, le subsistant. Et lui demande, tout ce qui est au ciel et sur la terre; et à chaque jour son programme, (des choses qu’il fait apparaître et non pas des choses qu’il débute.). « Dieu vous a créés et tout ce que vous faites. » Et d’attester qu’il n’y a de Dieu qu’Allah, tout seul et sans associé et qu’il est le seigneur des constellations; et d’attester que Mouhammad est son serviteur et son prophète qu’il a élevé après l’ascension.
Que la prière et les salutations d’Allah soient sur le plus parfait des hommes; le plus noble et le plus connaissant; « Certes, Nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures » Le Voyage nocturne: 70
Ceci dit:
L’homme est descendu pour avoir de lui une connaissance claire. Dans le hadîth de Gabriel, (Djibrîl) que mouslim a rapporté d’Abdallah Ibn Omar, Ibn Al Khattab, disant: « Nous nous entretenions avec le prophète, (saw) un jour, lors qu’apparut un homme revêtu d’habits immaculés et aux cheveux de jais; sans signe apparent de voyage et que nul d’entre nous ne connaissait, jusqu’à ce qu’il s’assit près du prophète, (saw) et qu’il posa ses genoux contre ses deux genoux et ses deux mains sur ses deux cuisses et lui dit: « O Mouhammad, Renseigne-moi sur l’islam » Il dit: « L’islam est que tu atteste qu’il n’y a de Dieu qu’Allah et que Mouhammad est le prophète d’Allah; que tu t’acquittes de la prière; que tu donnes l’aumône; que tu jeûne le mois de ramadan et que tu fasse le pèlerinage si tu en es capable, une fois. Il dit: « Tu dis vrai. » Et nous étions étonnés de ce qu’il lui demandait et affirmait. Il dit: « Renseigne-moi sur la foi. » Il lui dit: « C’est de croire en Dieu; en ses anges; en ses livres; en ses prophètes, ainsi qu’au jour du jugement dernier et de croire en ses décrets agréables et désagréables. » Il dit: « Tu dis vrai » Il dit: « Renseigne-moi sur ce qu’est la perfection. » Il dit: « C’est d’adorer Dieu comme si tu le voyais; car si tu ne le vois pas, lui te vois. » Il dit: « Informe-moi sur l’instant. » Il lui dit: « Celui qui demande n’en sait pas plus que celui que l’on demande. » Il dit: « Renseigne-moi donc sur les signes. » Il dit: « Le jour où les femmes esclaves retrouveront leur liberté et où tu verras les misérables déguenillés; les nécessiteux et les bergers concourir à bâtir. » Après quoi, il s’en fût.
Nous restâmes un temps, après quoi, il dit: « O Omar sais-tu qui est celui qui me posait des questions ? » Je dis: «Allah et son prophète seul le savent». Il dit: « C’est Djibrîl qui était venu vous enseigner votre religion. » Rapporté par Mouslim et les gens de la tradition.
Cet islam-ci ne rejette ni n’écarte rien de tout ce qui se trouve dans l’univers, y compris la découverte et l’augmentation du savoir. Mais plutôt, l’islam oriente vers l’analyse; la pensée et la recherche; la trouvaille, la remémoration, ainsi que l’aspiration à l’augmentation du savoir.
Et retiens ces versets lumineux venant du livre de sagesse avec lequel ne vient jamais le néant, ni avant ni après lui. Éclaircissant en cela la voie de la vérité pour celui dont Dieu a éclairé la vision par la lumière de la foi et qu’il a guidé vers le chemin de la droiture.
« Pour que, sur preuve, pérît celui qui (devait) périr, et que vécût, sur preuve, celui qui (devait) vivre » Le Butin: 42
« Allah appelle à la demeure de la paix et guide qui Il veut vers un droit chemin » Jonas: 25
« Si ton Seigneur l’avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru. Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ? » Jonas: 99
Allah le très haut dit; et c’est le plus grand verset descendu: « Allah! Point de divinité à part Lui, le Vivant, l’immuable. » La Vache: 255 Il dit: « La vie présente est comparable à une eau que Nous faisons descendre du ciel et qui se mélange à la végétation de la terre dont se nourrissent les hommes et les bêtes. Puis, lorsque la terre prend sa parure et s’embellit, et que ses habitants pensent qu’elle est à leur entière disposition, Notre Ordre lui vient, de nuit ou de jour, c’est alors que Nous la rendrons toute moissonnée, comme si elle n’avait pas été florissante la veille. » Jonas: 25
Et à propos de la monture du visiteur, Dieu dit aussi: « Et les chevaux, les mulets et les ânes, pour que vous les montiez, et pour l’apparat. Et Il crée ce que vous ne savez pas. » Les Abeilles: 8
« Et il n’est rien dont Nous n’ayons les réserves et Nous ne le faisons descendre que dans une mesure déterminée. » Al Hijr: 21
Et il n’y a rien d’existant qui ne provienne de ses réserves, au très haut. Il dit: « Certes Nous avons placé dans le ciel des constellations et Nous l’avons embelli pour ceux qui regardent A moins que l’un d’eux parvienne subrepticement à écouter, une flamme brillante alors le poursuit » Al Hijr: 16-18
Et il dit: « Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela, la vérité » Les Versets détaillés: 53
Il dit: « Et Il vous montre Ses merveilles. Quelles merveilles d’Allah niez-vous donc ? » Le pardonneur: 81
Et il dit: « Il y a sur terre des preuves pour ceux qui croient avec certitude; ainsi qu’en vous-mêmes. N’observez-vous donc pas? » Ceux qui éparpillent: 20-21
Et il dit: « «Regardez ce qui est dans les cieux et sur la terre». Mais ni les preuves ni les avertisseurs (prophètes) ne suffisent à des gens qui ne croient pas. » Jonas: 101
Il dit: « Parmi Ses preuves est la création des cieux et de la terre et des êtres vivants qu’Il y a disséminés. Il a en outre le pouvoir de les réunir quand Il voudra » La consultation: 29
Et il dit: « Ô peuple de djinns et d’hommes! Si vous pouvez sortir du domaine des cieux et de la terre, alors faites-le. Mais vous ne pourrez en sortir qu’à l’aide d’un pouvoir » Le Miséricordieux: 33
Et ceci; si tant est que ces versets ont un rapport avec le jour du jugement dernier, il faut savoir que le sens du coran ne se limite à rien. Il est possible d’y accéder par la puissance de la science ce qui veut dire par la puissance de la science en accord avec la volonté d’Allah. En effet, ce que Dieu veut exister, quant à ce qu’il ne veut pas cela n’existe pas. Dieu a dit: « Il crée ce qu’il veut ». La famille d’Imrân: 47
Il dit aussi: « Ne considèrent-ils donc pas les chameaux, comment ils ont été créés, et la terre comment elle est nivelée ? » L’Enveloppante: 17-20
Et il dit: « Le soleil ne peut rattraper la lune, ni la nuit devancer le jour; et chacun vogue dans une orbite » Yâ-Sin: 40
Et il dit: « Parmi Ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune: ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Allah qui les a créés, si c’est Lui que vous adorez » Les Versets détaillés: 37
Et il dit: « Non, Je jure par les positions des étoiles Et c’est vraiment un serment solennel, si vous saviez » L’événement: 75-76
Et il dit: « Bien au contraire: ils ont traité de mensonge ce qu’ils ne peuvent embrasser de leur savoir, et dont l’interprétation ne leur est pas encore parvenu » Jonas: 39
Et il dit: « Malheur, ce jour-là, à ceux qui criaient au mensonge » Les Envoyés: 15
Et il dit: « Lequel donc des bienfaits de votre seigneur nierez-vous ? » Le Miséricordieux: 13
Concernant le fait que le contexte de ce prodige soit passé par la main d’un incroyant ou qui n’atteste même pas de l’existence de Dieu, en plus d’autres prodiges; fait partie de ce qu’Allah a octroyé aux infidèles pour les enjoliver. « Laisse-Moi donc avec quiconque traite de mensonge ce discours; Nous allons les mener graduellement par où ils ne savent pas ! » La Plume: 44
Et il dit: « Que ne t’abuse point la versatilité dans le pays, de ceux qui sont infidèles. Piètre jouissance! Puis leur refuge sera l’Enfer. Et quelle détestable couche ! » La Famille d’Imrân: 196-197
« Nous t’avons certes donné «les sept versets que l’on répète, ainsi que le Coran sublime. Ne regarde surtout pas avec envie les choses dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains couples d’entre eux » Al Hijr: 87-88
Le musulman, (Il précède qu’on lui a fait savoir, dans le hadîth de Djibrîl) est dans une vallée, cependant que le mécréant est dans une autre contrée. Le premier, croit aux signes d’Allah;
En chaque chose, réside un miracle,
Attestant qu’il est un.
Et recherche une proximité constante du très haut.
Le deuxième est celui qui ne croit pas et se détourne et s’éloigne; et lui, a perdu la foi, laquelle est son fondement, faisant que ses actions (sont comme un mirage dans une plaine désertique que l’assoiffé prend pour de l’eau. Puis quand il y arrive, il s’aperçoit que ce n’était rien; mais y trouve Allah qui lui règle son compte en entier, car Allah est prompt à compter; ou semblable à des ténèbres sur une mer profonde que des vagues recouvrent, (vagues) au-dessus desquelles s’élèvent (d’autres) vagues, sur lesquelles il y a (d’épais) nuages. Ténèbres (entassées) les unes au-dessus des autres, au point que quand quelqu’un étend la main, il ne la distingue presque pas, car celui qu’Allah prive de lumière n’a aucune lumière.)
Les règles régissant les prodiges diffèrent par la différence de ceux de qui ils apparaissent entre les mains. S’il apparaît en quelqu’un qui prétend à la prophétie, il s’agit d’un signe, (mou’djizah) qui descend avec le défi de la comparaison et la fierté de l’acte. S’il apparaît entre les mains d’un croyant pur, il s’agit là d’un miracle et son auteur n’en tire alors aucune fierté; il ne verra d’ailleurs même pas que cela vient de lui. Et s’il apparaît entre les mains de celui qui lui, ne croit même pas en Dieu, il s’agit d’un mirage qui entre dans le contexte d’un stratagème divin: « Nous allons les mener graduellement par où ils ne savent pas, et Je leur accorde un délai, car Mon stratagème est sûr ! » La plume: 44-45
Ce diable, (Satan) qui se situe à la tête de tous les mécréants, qui se sont égarés parcourt le monde tout entier en moins d’une seconde mais demeure cependant l’objet d’une chasse de la part d’Allah.
Je dirais donc à celui qui est étonné ou qui est perplexe par rapport aux prodiges matériels de ce temps-ci, qu’arriveront des choses beaucoup plus grandes; plus puissantes; plus déconcertantes plus étonnantes équivalant à l’apparition du plus grand antéchrist; et avec en sa compagnie, le paradis et l’enfer; en ce que verra celui qui voit; et il semblera que c’est lui qui fait vivre et mourir.
Il se trouve dans Djam’i-l-Fawâ-idi, un passage relatif à un hadîth de Daddjâl selon lequel, Aboû Sa’îd a dit: « Le prophète, (saw) nous a raconté des récits sur Daddjâl et en ce qu’il nous a raconté, il a dit: « Daddjâl viendra et il lui sera interdit d’entrer dans l’enceinte Médine et il sera limité à certaines des vallées se trouvant aux alentours de la ville. Ce jour-là, il sortira vers lui un homme qui sera la meilleure des créatures ou parmi les meilleurs d’entre les hommes. Il dit: « J’atteste que tu es Daddjâl, de qui nous a raconté le prophète, (saw) l’histoire. »Daddjâl lui dit: « Si je mets à mort celui-ci et puis le fais revivre, douterez-vous ? » Ils dirent: « Non. » Il le tua; le ressuscita et l’homme une fois revenu à la vie dit: « Je n’ai jamais été aussi voyant qu’aujourd’hui. » Daddjâl dit: « Je le tuerai et nul ne pourra le ressusciter. »
Dans un autre rapport, en lequel, pareil à ce qui précède se trouve le propos de Daddjâl mentionné par le prophète, Daddjâl ordonna et dit: « Attrapez-le, tirez-le; écartelez son derrière et son ventre tout en le rouant de coups. » Et il dit: « Ne me crois-tu pas ? » Il dit: « Tu es le messie menteur. » Et il ordonna de scier depuis le haut de son crane jusqu’à son entrejambe entre ses parties génitales. Et Daddjâl marcha entre les deux quartiers et dit: « Lève-toi ! » Et l’homme se tint debout. Après cela il lui dit: « Crois-tu en moi ? » Il lui dit: « Je n’en sais pas plus que ce que je savais de toi. » Il dit:  » O vous les hommes, il ne fera plus rien à personne d’entre les hommes, après ceci. » Daddjâl l’attrapa à nouveau pour l’égorger, et il versa depuis sa nuque jusqu’à sa gorge du cuivre, sans succès. Il agrippa ses deux mains et ses deux pieds et le jeta. Ce que voyant les gens pensèrent qu’il l’avait jeté e enfer. Et il le jeta de nouveau au paradis.
Le prophète, (saw) a dit: « Ceci est la plus grande preuve auprès d’Allah. »
Rapporté par Cheïkhânî.
Gloire à Dieu, l’unique, le dominant, qui fait ce qu’il veut. Concernant le niveau de développement de la science humaine. Certains pensaient que jamais, elle n’atteindrait un stade pareil, alors qu’apparaîtra et sûrement beaucoup plus et plus miraculeux qu’Apollo;
Il y a, dans la voie de l’adoration à Dieu, une pureté; une multiplication dans la multiplicité de ce qui aujourd’hui se passe dans le domaine de la matérialité. Dieu a dit:  » Nous n’avons rien omis d’écrire dans le Livre » Les Bestiaux: 38 Et il dit: « Ils connaissent un aspect de la vie présente » Les Romains: 7
Ce coran nous a mentionné un bon serviteur à qui Allah a offert le pouvoir sur terre, et la possibilité de toute chose, qui suivit la raison, jusqu’au soleil levant. En un temps où, il n’y avait ni bateau, ni avion. Dieu a ensuite mentionné le serviteur parmi les gens de la corruption lesquels il a décrit sortant de chaque monticule.
Gloire à Dieu qui fait ce qu’il veut, et nul autre que lui n’agit en rien. J’ai parlé, dans une lettre; « L’argument convaincant » (houddiatou-l-bâligha) de quelque chose provenant de hadîths traitant d’événements similaires à ces événements-ci; et ceci fait partie des signes du prophète, (saw).
Y retourner.
En Dieu, la voie de la droiture. Il n’y a de puissance et de force qu’en Dieu. Qu’Allah nous accorde et à vous, à ce qu’il veut et agrée et qu’il guérisse, par sa générosité les cœurs malades. Wa Salam.
Kaolack, début du mois de Djoumâdâ Sânî, de l’an 1389 de l’hégire.TRENTE QUATRIÈME LETTRE DES OUVERTURES
Dénommée lettre de l’acceptation et de la foi sur le point concernant le projet Apollo.
C’est celle qui complète les ouvertures et nous demandons à Allah de la rendre parfaite.
Textuellement:
Louanges à Dieu, le premier et le dernier, l’apparent et le caché, et c’est lui l’omniscient; le vivant et l’absolu; le très haut et l’infini; qui n’a pas engendré; qui n’a pas été engendré et à qui nul n’est égal; le singulier, et celui de qui dépend toute la création.
Et il est très haut, et au-delà de toute comparaison; rien ne lui ressemble et il est l’audient, le voyant. A lui on ne demande nul compte de ses actions et c’est plutôt à eux que l’on demande des comptes.
Il a suscité par sa puissance; son omniscience; sa sagesse et sa volonté l’homme et l’a établi comme son successeur. Et il a esquissé l’univers, et fait savoir à l’homme ce qu’il ne savait pas, d’une science perpétuelle, allant se renouvelant; « Dis Mon Dieu, augmente ma connaissance ». « Et ils ne cernent de sa science que ce qu’il désire. » Et il est au-dessus de tous les savants, lui, l’omniscient. Il a appris à Adam tous les noms et ce qu’il lui a fait en plus savoir. Nous le louons et le remercions, qui a montré la vérité étant vérité; nous accordant de le suivre; et le mensonge étant futilité et nous accordant de nous en méfier. Et il est le premier, le subsistant. Et lui demande, tout ce qui est au ciel et sur la terre; et à chaque jour son programme, (des choses qu’il fait apparaître et non pas des choses qu’il débute.). « Dieu vous a créés et tout ce que vous faites. » Et d’attester qu’il n’y a de Dieu qu’Allah, tout seul et sans associé et qu’il est le seigneur des constellations; et d’attester que Mouhammad est son serviteur et son prophète qu’il a élevé après l’ascension.
Que la prière et les salutations d’Allah soient sur le plus parfait des hommes; le plus noble et le plus connaissant; « Certes, Nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures » Le Voyage nocturne: 70
Ceci dit:
L’homme est descendu pour avoir de lui une connaissance claire. Dans le hadîth de Gabriel, (Djibrîl) que mouslim a rapporté d’Abdallah Ibn Omar, Ibn Al Khattab, disant: « Nous nous entretenions avec le prophète, (saw) un jour, lors qu’apparut un homme revêtu d’habits immaculés et aux cheveux de jais; sans signe apparent de voyage et que nul d’entre nous ne connaissait, jusqu’à ce qu’il s’assit près du prophète, (saw) et qu’il posa ses genoux contre ses deux genoux et ses deux mains sur ses deux cuisses et lui dit: « O Mouhammad, Renseigne-moi sur l’islam » Il dit: « L’islam est que tu atteste qu’il n’y a de Dieu qu’Allah et que Mouhammad est le prophète d’Allah; que tu t’acquittes de la prière; que tu donnes l’aumône; que tu jeûne le mois de ramadan et que tu fasse le pèlerinage si tu en es capable, une fois. Il dit: « Tu dis vrai. » Et nous étions étonnés de ce qu’il lui demandait et affirmait. Il dit: « Renseigne-moi sur la foi. » Il lui dit: « C’est de croire en Dieu; en ses anges; en ses livres; en ses prophètes, ainsi qu’au jour du jugement dernier et de croire en ses décrets agréables et désagréables. » Il dit: « Tu dis vrai » Il dit: « Renseigne-moi sur ce qu’est la perfection. » Il dit: « C’est d’adorer Dieu comme si tu le voyais; car si tu ne le vois pas, lui te vois. » Il dit: « Informe-moi sur l’instant. » Il lui dit: « Celui qui demande n’en sait pas plus que celui que l’on demande. » Il dit: « Renseigne-moi donc sur les signes. » Il dit: « Le jour où les femmes esclaves retrouveront leur liberté et où tu verras les misérables déguenillés; les nécessiteux et les bergers concourir à bâtir. » Après quoi, il s’en fût.
Nous restâmes un temps, après quoi, il dit: « O Omar sais-tu qui est celui qui me posait des questions ? » Je dis: «Allah et son prophète seul le savent». Il dit: « C’est Djibrîl qui était venu vous enseigner votre religion. » Rapporté par Mouslim et les gens de la tradition.
Cet islam-ci ne rejette ni n’écarte rien de tout ce qui se trouve dans l’univers, y compris la découverte et l’augmentation du savoir. Mais plutôt, l’islam oriente vers l’analyse; la pensée et la recherche; la trouvaille, la remémoration, ainsi que l’aspiration à l’augmentation du savoir.
Et retiens ces versets lumineux venant du livre de sagesse avec lequel ne vient jamais le néant, ni avant ni après lui. Éclaircissant en cela la voie de la vérité pour celui dont Dieu a éclairé la vision par la lumière de la foi et qu’il a guidé vers le chemin de la droiture.
« Pour que, sur preuve, pérît celui qui (devait) périr, et que vécût, sur preuve, celui qui (devait) vivre » Le Butin: 42
« Allah appelle à la demeure de la paix et guide qui Il veut vers un droit chemin » Jonas: 25
« Si ton Seigneur l’avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru. Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ? » Jonas: 99
Allah le très haut dit; et c’est le plus grand verset descendu: « Allah! Point de divinité à part Lui, le Vivant, l’immuable. » La Vache: 255 Il dit: « La vie présente est comparable à une eau que Nous faisons descendre du ciel et qui se mélange à la végétation de la terre dont se nourrissent les hommes et les bêtes. Puis, lorsque la terre prend sa parure et s’embellit, et que ses habitants pensent qu’elle est à leur entière disposition, Notre Ordre lui vient, de nuit ou de jour, c’est alors que Nous la rendrons toute moissonnée, comme si elle n’avait pas été florissante la veille. » Jonas: 25
Et à propos de la monture du visiteur, Dieu dit aussi: « Et les chevaux, les mulets et les ânes, pour que vous les montiez, et pour l’apparat. Et Il crée ce que vous ne savez pas. » Les Abeilles: 8
« Et il n’est rien dont Nous n’ayons les réserves et Nous ne le faisons descendre que dans une mesure déterminée. » Al Hijr: 21
Et il n’y a rien d’existant qui ne provienne de ses réserves, au très haut. Il dit: « Certes Nous avons placé dans le ciel des constellations et Nous l’avons embelli pour ceux qui regardent A moins que l’un d’eux parvienne subrepticement à écouter, une flamme brillante alors le poursuit » Al Hijr: 16-18
Et il dit: « Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela, la vérité » Les Versets détaillés: 53
Il dit: « Et Il vous montre Ses merveilles. Quelles merveilles d’Allah niez-vous donc ? » Le pardonneur: 81
Et il dit: « Il y a sur terre des preuves pour ceux qui croient avec certitude; ainsi qu’en vous-mêmes. N’observez-vous donc pas? » Ceux qui éparpillent: 20-21
Et il dit: « «Regardez ce qui est dans les cieux et sur la terre». Mais ni les preuves ni les avertisseurs (prophètes) ne suffisent à des gens qui ne croient pas. » Jonas: 101
Il dit: « Parmi Ses preuves est la création des cieux et de la terre et des êtres vivants qu’Il y a disséminés. Il a en outre le pouvoir de les réunir quand Il voudra » La consultation: 29
Et il dit: « Ô peuple de djinns et d’hommes! Si vous pouvez sortir du domaine des cieux et de la terre, alors faites-le. Mais vous ne pourrez en sortir qu’à l’aide d’un pouvoir » Le Miséricordieux: 33
Et ceci; si tant est que ces versets ont un rapport avec le jour du jugement dernier, il faut savoir que le sens du coran ne se limite à rien. Il est possible d’y accéder par la puissance de la science ce qui veut dire par la puissance de la science en accord avec la volonté d’Allah. En effet, ce que Dieu veut exister, quant à ce qu’il ne veut pas cela n’existe pas. Dieu a dit: « Il crée ce qu’il veut ». La famille d’Imrân: 47
Il dit aussi: « Ne considèrent-ils donc pas les chameaux, comment ils ont été créés, et la terre comment elle est nivelée ? » L’Enveloppante: 17-20
Et il dit: « Le soleil ne peut rattraper la lune, ni la nuit devancer le jour; et chacun vogue dans une orbite » Yâ-Sin: 40
Et il dit: « Parmi Ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune: ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Allah qui les a créés, si c’est Lui que vous adorez » Les Versets détaillés: 37
Et il dit: « Non, Je jure par les positions des étoiles Et c’est vraiment un serment solennel, si vous saviez » L’événement: 75-76
Et il dit: « Bien au contraire: ils ont traité de mensonge ce qu’ils ne peuvent embrasser de leur savoir, et dont l’interprétation ne leur est pas encore parvenu » Jonas: 39
Et il dit: « Malheur, ce jour-là, à ceux qui criaient au mensonge » Les Envoyés: 15
Et il dit: « Lequel donc des bienfaits de votre seigneur nierez-vous ? » Le Miséricordieux: 13
Concernant le fait que le contexte de ce prodige soit passé par la main d’un incroyant ou qui n’atteste même pas de l’existence de Dieu, en plus d’autres prodiges; fait partie de ce qu’Allah a octroyé aux infidèles pour les enjoliver. « Laisse-Moi donc avec quiconque traite de mensonge ce discours; Nous allons les mener graduellement par où ils ne savent pas ! » La Plume: 44
Et il dit: « Que ne t’abuse point la versatilité dans le pays, de ceux qui sont infidèles. Piètre jouissance! Puis leur refuge sera l’Enfer. Et quelle détestable couche ! » La Famille d’Imrân: 196-197
« Nous t’avons certes donné «les sept versets que l’on répète, ainsi que le Coran sublime. Ne regarde surtout pas avec envie les choses dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains couples d’entre eux » Al Hijr: 87-88
Le musulman, (Il précède qu’on lui a fait savoir, dans le hadîth de Djibrîl) est dans une vallée, cependant que le mécréant est dans une autre contrée. Le premier, croit aux signes d’Allah;
En chaque chose, réside un miracle,
Attestant qu’il est un.
Et recherche une proximité constante du très haut.
Le deuxième est celui qui ne croit pas et se détourne et s’éloigne; et lui, a perdu la foi, laquelle est son fondement, faisant que ses actions (sont comme un mirage dans une plaine désertique que l’assoiffé prend pour de l’eau. Puis quand il y arrive, il s’aperçoit que ce n’était rien; mais y trouve Allah qui lui règle son compte en entier, car Allah est prompt à compter; ou semblable à des ténèbres sur une mer profonde que des vagues recouvrent, (vagues) au-dessus desquelles s’élèvent (d’autres) vagues, sur lesquelles il y a (d’épais) nuages. Ténèbres (entassées) les unes au-dessus des autres, au point que quand quelqu’un étend la main, il ne la distingue presque pas, car celui qu’Allah prive de lumière n’a aucune lumière.)
Les règles régissant les prodiges diffèrent par la différence de ceux de qui ils apparaissent entre les mains. S’il apparaît en quelqu’un qui prétend à la prophétie, il s’agit d’un signe, (mou’djizah) qui descend avec le défi de la comparaison et la fierté de l’acte. S’il apparaît entre les mains d’un croyant pur, il s’agit là d’un miracle et son auteur n’en tire alors aucune fierté; il ne verra d’ailleurs même pas que cela vient de lui. Et s’il apparaît entre les mains de celui qui lui, ne croit même pas en Dieu, il s’agit d’un mirage qui entre dans le contexte d’un stratagème divin: « Nous allons les mener graduellement par où ils ne savent pas, et Je leur accorde un délai, car Mon stratagème est sûr ! » La plume: 44-45
Ce diable, (Satan) qui se situe à la tête de tous les mécréants, qui se sont égarés parcourt le monde tout entier en moins d’une seconde mais demeure cependant l’objet d’une chasse de la part d’Allah.
Je dirais donc à celui qui est étonné ou qui est perplexe par rapport aux prodiges matériels de ce temps-ci, qu’arriveront des choses beaucoup plus grandes; plus puissantes; plus déconcertantes plus étonnantes équivalant à l’apparition du plus grand antéchrist; et avec en sa compagnie, le paradis et l’enfer; en ce que verra celui qui voit; et il semblera que c’est lui qui fait vivre et mourir.
Il se trouve dans Djam’i-l-Fawâ-idi, un passage relatif à un hadîth de Daddjâl selon lequel, Aboû Sa’îd a dit: « Le prophète, (saw) nous a raconté des récits sur Daddjâl et en ce qu’il nous a raconté, il a dit: « Daddjâl viendra et il lui sera interdit d’entrer dans l’enceinte Médine et il sera limité à certaines des vallées se trouvant aux alentours de la ville. Ce jour-là, il sortira vers lui un homme qui sera la meilleure des créatures ou parmi les meilleurs d’entre les hommes. Il dit: « J’atteste que tu es Daddjâl, de qui nous a raconté le prophète, (saw) l’histoire. »Daddjâl lui dit: « Si je mets à mort celui-ci et puis le fais revivre, douterez-vous ? » Ils dirent: « Non. » Il le tua; le ressuscita et l’homme une fois revenu à la vie dit: « Je n’ai jamais été aussi voyant qu’aujourd’hui. » Daddjâl dit: « Je le tuerai et nul ne pourra le ressusciter. »
Dans un autre rapport, en lequel, pareil à ce qui précède se trouve le propos de Daddjâl mentionné par le prophète, Daddjâl ordonna et dit: « Attrapez-le, tirez-le; écartelez son derrière et son ventre tout en le rouant de coups. » Et il dit: « Ne me crois-tu pas ? » Il dit: « Tu es le messie menteur. » Et il ordonna de scier depuis le haut de son crane jusqu’à son entrejambe entre ses parties génitales. Et Daddjâl marcha entre les deux quartiers et dit: « Lève-toi ! » Et l’homme se tint debout. Après cela il lui dit: « Crois-tu en moi ? » Il lui dit: « Je n’en sais pas plus que ce que je savais de toi. » Il dit:  » O vous les hommes, il ne fera plus rien à personne d’entre les hommes, après ceci. » Daddjâl l’attrapa à nouveau pour l’égorger, et il versa depuis sa nuque jusqu’à sa gorge du cuivre, sans succès. Il agrippa ses deux mains et ses deux pieds et le jeta. Ce que voyant les gens pensèrent qu’il l’avait jeté e enfer. Et il le jeta de nouveau au paradis.
Le prophète, (saw) a dit: « Ceci est la plus grande preuve auprès d’Allah. »
Rapporté par Cheïkhânî.
Gloire à Dieu, l’unique, le dominant, qui fait ce qu’il veut. Concernant le niveau de développement de la science humaine. Certains pensaient que jamais, elle n’atteindrait un stade pareil, alors qu’apparaîtra et sûrement beaucoup plus et plus miraculeux qu’Apollo;
Il y a, dans la voie de l’adoration à Dieu, une pureté; une multiplication dans la multiplicité de ce qui aujourd’hui se passe dans le domaine de la matérialité. Dieu a dit:  » Nous n’avons rien omis d’écrire dans le Livre » Les Bestiaux: 38 Et il dit: « Ils connaissent un aspect de la vie présente » Les Romains: 7
Ce coran nous a mentionné un bon serviteur à qui Allah a offert le pouvoir sur terre, et la possibilité de toute chose, qui suivit la raison, jusqu’au soleil levant. En un temps où, il n’y avait ni bateau, ni avion. Dieu a ensuite mentionné le serviteur parmi les gens de la corruption lesquels il a décrit sortant de chaque monticule.
Gloire à Dieu qui fait ce qu’il veut, et nul autre que lui n’agit en rien. J’ai parlé, dans une lettre; « L’argument convaincant » (houddiatou-l-bâligha) de quelque chose provenant de hadîths traitant d’événements similaires à ces événements-ci; et ceci fait partie des signes du prophète, (saw).
Y retourner.
En Dieu, la voie de la droiture. Il n’y a de puissance et de force qu’en Dieu. Qu’Allah nous accorde et à vous, à ce qu’il veut et agrée et qu’il guérisse, par sa générosité les cœurs malades. Wa Salam.
Kaolack, début du mois de Djoumâdâ Sânî, de l’an 1389 de l’hégire.

0%

Les commentaires sont fermés.